Partager

Vous avez des questions ?

UN FEU TOMBERA DU CIEL ET ANÉANTIRA UNE GRANDE PARTIE DE L’HUMANITÉ

3/3

 

 

Si les hommes ne se repentent et ne s’améliorent pas,
le Père céleste va infliger un châtiment terrible
à l’humanité tout entière.

Ce sera un châtiment plus grave que le déluge, 

tel qu’on n’en a encore jamais vu.


Un feu tombera du ciel
et anéantira une grande partie de l’humanité.


Les seules armes qui vous resteront alors seront le Rosaire

et le Signe que le Fils a laissé. Priez tous les jours le Rosaire…

Déjà la coupe déborde ;

si les péchés croissent en nombre et en gravité,
bientôt il n’y aura plus de pardon pour ceux-ci."


(Notre Dame d’Akita -Japon- , le 13 octobre 1973, 
date anniversaire du miracle du soleil à Fatima en 1917)

 

 

"Si les péchés croissent en nombre et en gravité, 
il n'y aura bientôt plus de pardon pour ceux-ci."

(13 Octobre 1973)

 

Depuis 1973, les péchés du monde n'ont cessé d'augmenter en nombre et en gravité. Le châtiment céleste semble désormais inexorable. C'est pourquoi il est temps d'agir sans plus attendre. Nous devons tous nous remettre en question, nous réformer et, si nous nous sommes éloignés de Dieu, revenir à Lui par la prière et la repentance. En effet, nos actions d'aujourd'hui détermineront notre avenir.

 

Un feu tombera du ciel et anéantira
une grande partie de l’humanité.

 

Cette prophétie conditionnelle de Notre Dame d’Akita donnée le 13 octobre 1973 est sans aucun doute liée au Miracle de la chute du soleil à Fatima le 13 octobre 1917.

 

La prophétie d’Akita et le miracle du soleil à Fatima sont du même jour et du même mois : un 13 octobre ! C’est évident, la correspondance est intentionnellement voulue par le Ciel. 

 

L’ambassadeur des Philippines au Vatican, Howard Dee, rapporte qu'en 2001 le Cardinal Joseph Ratzinger (le futur pape Benoit XVI de 2005 à 2013) lui a personnellement dit que le troisième secret de Fatima et le message d’Akita étaient quasiment la même chose.

 

En effet, à Akita il est dit ►►► « Un feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l’humanité. » ; et à Fatima►►► Le miracle de la chute du soleil évoque également un feu tombant du ciel ! Les témoignages recueillis parmi les 70.000 témoins du miracle du soleil à Fatima rapportent tous le même sentiment, celui de frayeur :

 

« Le  soleil  s’est  détaché  du ciel et  a  plongé  vers  la  terre comme  pour l’anéantir  par  sa chaleur » ; « On entendit soudain une clameur, comme un cri d'angoisse de toute cette foule. Le soleil, en effet, conservant son mouvement rapide de rotation, sembla se détacher du firmament et, rouge sang, s'avancer vers la terre, menaçant de nous écraser de sa masse embrasée. Ce furent des moments terrifiants.» (Dr Almeida Garrett)

 

Le Miracle du soleil a été vu sur place par 70.000 personnes et par
plus de 200.000 autres dans un rayon de 60 km autour de l’Apparition.

 

 

Étant donné le refus des autorités romaines de divulguer le véritable troisième secret de Fatima, il est pratiquement certain que Notre Dame, en apparaissant à Akita en 1973, est venue nous expliquer la signification du miracle de la chute du soleil, sa correspondance avec le troisième secret de Fatima et avec les prophéties bibliques de la fin des temps.

Le Père Malachi Martin, qui a lu le 3e secret de Fatima mais tenu au silence sous serment, a déclaré lors de sa dernière interview sur Art Bell Show (1998) juste avant son décès que :

 

"le 3e Secret de Fatima contient quelque chose de sinistre, d'horrible et d'épouvantable."

 

Il semblerait ainsi, que certaines choses contenues dans le troisième secret soient en rapport avec ce que Notre Seigneur nous annonce pour la fin des temps : 

"Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l'angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l'âme de terreur dans l'attente de ce qui surviendra pour la terre; car les puissances des cieux seront ébranlées." (Luc 21, 25-26)

Le 3e  secret de Fatima serait-il en rapport avec les prophéties de la fin des temps ?

 

De toute façon, le troisième Secret est apocalyptique et correspond aux textes eschatologiques de la Sainte Écriture. C'est ce que le Cardinal Ratzinger lui-même a souligné en 1984 : 

 

« Les choses contenues dans le troisième secret de Fatima correspondent à ce qui a été annoncé dans l’Écriture et sont confirmées par beaucoup d'autres apparitions mariales».

 

Nous sommes aujourd'hui face à la plus grande confrontation historique que l’humanité va devoir traverser. C'est le cœur du Troisième Secret de Fatima.

 

Lorsque la Vierge Marie annonce à Akita en 1973 que : « Ce sera un châtiment plus grave que le déluge, tel qu’on n’en a encore jamais vu. », Elle nous renvoie aux prophéties de Son Fils Jésus qu’IL a annoncées dans l’évangile de Matthieu concernant la fin des temps :

 

« Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais plus. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés… Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. » (Mt 24, 21-22 & versets 29-30) Ces textes de Matthieu correspondent à ceux de Luc cités plus haut.

 

La Vierge Marie, Jésus-Christ dans les évangiles et Saint Jean dans l’Apocalypse, nous annoncent essentiellement la même chose :

 

1° 

Une gigantesque purification planétaire avant l’apparition
du signe du Fils de Dieu dans le ciel ; 


L’Avènement en Gloire de Notre Seigneur Jésus-Christ ;

 

L’instauration du Règne de Dieu sur une terre enfin purifiée et pacifiée.

 

Quel est donc cet épouvantable châtiment de la fin des temps révélé par la Vierge Marie ? Il s’agit très probablement de la terrible éruption solaire, attendue par de nombreux experts du monde entier, et qui pourrait être en rapport avec  ce qu’annonce également l’Apocalypse pour la fin des temps :

 

« Et le quatrième ange répandit sa coupe sur le soleil ; alors, il lui fut donné de brûler les hommes par le feu, et les hommes furent brûlés par une chaleur torride. Mais, loin de se repentir en rendant gloire à Dieu, ils blasphémèrent le nom de Dieu qui détenait en son pouvoir de tels fléaux.»  (Ap 16, 8-9).        

 

Ainsi, une grande partie de l’humanité, au lieu de se repentir de ses péchés, s’endurcira davantage et périra en état de péché mortel !

Un avertissement avant-coureur avant la fin des temps ? 

 La tempête solaire du 23 juillet 2012

En 2012, la planète Terre a évité de très peu une terrible tempête solaire qui aurait pu, d'après la Nasa, renvoyer l'humanité des siècles en arrière, voire à l’âge de pierre ! C'est à peu de choses près ce qu'a expliqué la Nasa lorsqu'elle a révélé, en juillet 2014, qu'une gigantesque tempête solaire avait failli frapper de plein fouet la Terre en 2012. Selon le communiqué publié sur le site internet de l'agence spatiale américaine, si cette tempête solaire, qui s'est produite le 23 juillet 2012, avait eu lieu une semaine auparavant, elle aurait grillé en premier lieu tous les satellites, tous les circuits électriques et électroniques de la planète et aurait ainsi renvoyé, en quelques heures, la civilisation contemporaine des siècles en arrière ou pour les plus optimistes, au rang de pays du tiers monde !

 

En effet, cette tempête a été la plus puissante enregistrée depuis 155 ans et si elle avait touché la Terre, les conséquences auraient été cataclysmiques !

 

Mais que s’est-il passé il y a 164 ans ?

 

Grâce à d’anciennes données retrouvées à l’observatoire de Colaba en Inde, une équipe de chercheurs a pu préciser le scénario d’un gigantesque orage magnétique qui frappa la Terre en 1859, en fait la plus puissante explosion solaire que le monde ait jamais vu ! Et selon eux, un tel événement pourrait bien se reproduire d’ici peu, elle pourrait même se produire à tout moment !!!

 

Pour les cercles scientifiques où sont abordées les questions touchant aux éruptions solaires, les événements du 1 et du 2 septembre 1859 constituent la mère des tempêtes magnétiques. Même à l’époque, il y a 164 ans de cela, beaucoup de gens comprirent que quelque chose d’exceptionnel venait de se produire. En quelques heures, les câbles télégraphiques qui parcouraient l’Europe et les États-Unis furent brûlés et mis hors service, provoquant de nombreux départs de feux, tandis que l’on put observer des aurores qui n’avaient plus grand-chose de boréales, puisqu’elles étaient visibles depuis Rome, la Havane ou Hawaï.

 

Ce qui s’est produit en 1859 est la combinaison de plusieurs évènements qui se déroulèrent à peu près simultanément à la surface du Soleil. S’ils s’étaient produits de façon isolée, ils ne seraient de toute façon pas passés inaperçus. Mais concentrés sur une même période, ils ont déclenché la plus violente perturbation qu’ait jamais connue l’ionosphère terrestre. « Ils ont déclenché l’archétype de l’orage magnétique » confirme Bruce Tsurutani, physicien des plasmas du JPL, au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

 

Pour commencer à comprendre ce que cet orage magnétique avait d’exceptionnel, il faut d’abord se familiariser avec les chiffres vertigineux que manipulent quotidiennement les physiciens des plasmas. D’un diamètre supérieur à 1.400.000 kilomètres, le Soleil concentre 99,86% de la masse totale du Système Solaire. Son volume pourrait abriter un million de planètes semblables à la Terre. À chaque seconde, l’énergie qu’il rayonne équivaut à celle dégagée par l’explosion simultanée de 100 milliards de tonnes de TNT.

 

Parfois, un événement survient à la surface du Soleil qui libère une énorme quantité d’énergie sous la forme d’une éruption solaire, encore appelée éjection de matière coronale, une bouffée explosive de gaz très chauds et électriquement chargés dont la masse totale peut dépasser celle du mont Everest.

 

On peut retracer aujourd’hui le scénario de ce qui s’est passé pendant la canicule de l’été 1859 : le 28 août, on a remarqué la formation de nombreuses taches à la surface du Soleil. Les taches solaires sont des régions où règnent localement des champs magnétiques particulièrement intenses. Ces champs magnétiques s’entrelacent, et l’énergie magnétique résultante peut générer une soudaine et violente libération d’énergie appelée éruption solaire. Entre le 28 août et le 2 septembre 1859, plusieurs éruptions furent observées. Mais le 1er septembre, c’est une gigantesque éruption qui se produisit. Pendant près d’une minute, la quantité d’énergie rayonnée par le Soleil dans la région de l’éruption fut le double de la normale.

 

Cette éruption s’accompagna de la libération explosive d’un énorme nuage de plasma, une éjection de matière coronale. Ces éjections ne se dirigent pas toutes vers la Terre. Celles qui le font mettent en général entre trois et quatre jours pour atteindre notre planète. Celle de 1859 fut sur nous en 17 heures et 40 minutes ! Cette éjection de matière coronale était non seulement très rapide, mais les champs magnétiques qu’elle contenait étaient très puissants et en opposition direct avec le champ magnétique local de notre planète. Cela signifie que l’éjection de matière coronale du 1er septembre 1859 a complètement submergé le champ magnétique terrestre, permettant aux particules chargées de pénétrer dans la haute atmosphère terrestre. Le résultat d’un tel évènement fut la mise hors circuit des réseaux électriques et des systèmes de communication. Or, en 1859, le télégraphe fêtait à peine ses 15 ans et le réseau électrique mondial était encore au berceau.

 

La question est de savoir si une pareille tempête magnétique est susceptible de se reproduire un jour, et à quel moment. La NASA vient de répondre à cette question en révélant ce qui s’est réellement produit le 23 juillet 2012. En effet, il est fort probable, vu l’activité solaire actuellement, qu’une terrible tempête solaire puisse être bien plus violente que celle de 1859. Et pour cause : Car la cause majeure en est que désormais tout le système solaire se déplace dans des nuages énergétiques interstellaires si turbulents qu'ils ont commencé à influer sur l'atmosphère de notre planète. Comme cette charge se poursuit, le soleil va devenir de plus en plus actif et évacuer plus d'énergie dans l'atmosphère ce qui entraîne de graves tempêtes solaires conduisant à la tempête des tempêtes solaires jamais vues à l’heure actuelle !

 

Ce qui est certain, d’après les experts du monde entier,
c’est qu’une tempête solaire de grande ampleur se prépare !

 

On imagine aisément que lorsque cette gigantesque tempête magnétique prévue atteindra nos installations et infrastructures super sophistiquées, elle ne sera en rien comparable à celles de 1859. Plus rien ne fonctionnera ! Quand la méga tempête magnétique atteindra la terre en quelques heures, tous les systèmes informatiques et toutes les communications du monde entier ne fonctionneront plus car tous les satellites seront grillés !

 

Résultat : Plus de télécommunications internationales, les nations du monde entier ne sauront plus communiquer entre elles comme aujourd'hui ; les navires commerciaux et militaires ainsi que tous les avions seront en rade ; plus de communications pour la téléphonie mobile, plus d’internet, plus de cartes bancaires, donc plus aucune possibilité de faire des achats par ce système, plus moyen de retirer du liquide… Ainsi, plus moyen d’acheter pour vivre, ce sera la réapparition du pillage, l’anarchie et le chaos !

 

Plus d’électricité…tout pourrira dans les frigos, non seulement domestiques, mais surtout dans les frigos des grandes compagnies alimentaires, la famine s’installera en très peu de temps, car il n’y aura plus d’approvisionnement possible ! Les hôpitaux ne sauront plus soigner ou opérer après un certain temps, car leurs groupes électrogènes n’auront plus assez de carburant et finiront pas s’arrêter d’eux-mêmes. Ainsi dans le monde, rien que pour les hôpitaux, les décès se compteront par millions.

  

Le pire est aussi à craindre pour des centaines de millions de personnes  qui seront privées d'eau potable parce que les pompes se seront arrêtées elles aussi… Nous entrerons en quelques jours dans le pire des cauchemars ! En fait, cette tempête solaire nous renverra en peu de temps à l’âge de pierre !

 

Jésus-Christ lui-même, à la suite des prophètes, nous annonce par une formule lapidaire toutes ces choses pour la fin des temps :

 

« Alors il leur dit : On verra se dresser race contre race, État contre État, royaume contre royaume. Partout il y aura de grands tremblements de terre et, dans différentes régions, des épidémies et des famines séviront ; des phénomènes terrifiants se produiront et, dans le ciel, des signes extraordinaires apparaîtront. » (Luc 21, 10-11).

 

« La détresse, en ces jours, sera telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu’à présent… » (Marc 13, 19-20).

 

Mais le pire pourrait arriver pour des centaines de millions, voire des milliards, de personnes se trouvant directement dans la ligne de mire de cette tempête solaire, on n’ose y penser tellement cela sera horrible et épouvantable ! Ceci ne nous rappelle-t-il pas la prophétie de l’Apocalypse ?  

 

« Et le quatrième ange répandit sa coupe sur le soleil ; alors, il lui fut donné de brûler les hommes par le feu, et les hommes furent brûlés par une chaleur torride.» (Ap 16, 8-9)    

 

 

Sommes-nous préparés à une telle éventualité ? 

Et si cela arrivait subitement, sommes-nous certains d’y réchapper ?

Sommes-nous prêts à faire face à Dieu ?

Aussi, dès à présent, ou nous sommes totalement à Dieu
ou nous sommes au démon ; il n'y a pas de moyen terme !
Que Dieu nous garde !

 

 

« Les seules armes qui vous resteront alors seront le Rosaire
et le Signe que le Fils a laissé. Priez tous les jours le Rosaire.»
(Notre Dame d’Akita)

 

 

Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs